Pentathlon 2012 : Un ostifi de setup Haaa taaa!


Comme un sage jeune homme à son affaire, je suis allé jogger le parcours le samedi pour réaliser que ça allait rouler en descendant, mais qu’en revenant avec la côte et le vent de face, on allait être ben accoté! Un souper de pâtes en famille et quelques écoutes de cette oh combien merveilleuse chanson et nous étions prêts!

Dimanche matin, le tandem les Hommes troncs étaient prêts à faire leur première apparition au Pentathlon des Neiges. Petite modification de parcours, le 9k de patin est diminué à 6k. Bonne chose pour nous, car le patin n’était pas notre force.

Step 1 : Bécik
Les gars à l’avant roulent beaucoup trop rapidement avec leur bike de cyclocross. Mon partner, Christian Jalbert, fait un bon boulot et termine les 5 boucles de 3k (incluant un passage de 200m de course dans la neige dans la zone de transition à chaque tour) en plus ou moins 35min bon pour le 10e temps chez les tandems et le 36e overall.

Step 2 : La course à pied
J’avais tellement hâte de partir, ça faisait huit semaines que je courais comme un perdu sans faire de compétition. Et la PAKLOW! Quel plaisir de partir relativement loin et de pouvoir dépasser plein de monde! Un parcours qui débutait par environ 700m de descente sur la Grande-Allée avec un beau vent de dos pour se terminer par une montée avec le vent en plein nez sur les 800 mètres suivant suivie de la $%?&*( de zone de transition en neige molle. Après mes trois tours courus avec un peu de retenu en 20min24 (3e temps en course à pied pour environ 5.6k) , nous étions maintenant au 3e rang chez les tandems et au 11e rang au général.

Step 3: Le ski de fond
Dans ma tête, nous étions en route pour maintenir cette position, car je savais que mon partner avait de bonnes capacités en ski. Cependant, il n’a pas connu la course de ski qu’il aurait aimé connaitre et il a finalement arrêté le chrono  des 9k de ski en près de 30min. Nous nous retrouvions maintenant au 5e rang chez les tandems à moins de deux minutes du podium. Overall: 18e.

Step 4: Le patin
Tout se déroulait de manière assez correcte pour la portion de patin, Christian avait les jambes mal en point et commençait à manquer d’énergie, mais notre position était tout de même assez stable. On prenait du retard, mais ce n’était pas encore hors de porter pour ma course en raquette. Cependant, il a fait une petite erreur qui nous a eu une grande répercussion au final. En effet, il a fait un tour de trop. Il devient difficile avec la fatigue de compter ses tours et il a fait une erreur que plusieurs autres patineurs ont commis (certaines personnes ont même fait 3 tours de trop haha..). Il a donc pris plus ou moins 1min20-30 pour faire son tour supplémentaire. Après l’étape du patin, nous étions maintenant 8e chez les tandems et approximativement 22e au général.

Step 5: La course en raquette
J’étais bien seul au monde avec mes raquettes hybrides pour courir. Mais bon, c’est les jambes qui font tourner les raquettes qui comptent. Comme à la course à pied, j’ai eu la chance de dépasser plusieurs personnes lors de mon 5k de raquette. Ça fait du bien au mental lorsqu’on commence à être en détresse. Petit à petit je dépasse des coureurs en solo, puis un coureur en tandem. Lors du dernier km je vois un coureur en tandem au loin, mais j’ai manqué de temps terminant à 2sec de lui bon pour le 7e rang et pour le 15 rang overall. Nous étions à 1min24 de la 5e place et des courses. Est-ce que le tour de trop a changé quelque chose ? Est-ce que j’aurais eu assez de guts pour revenir sur les 5e ? On ne le saura jamais et je ne blâme pas mon coéquipier! 21mi25 pour mon plus ou moins 5k de raquette bon pour le 4e temps de la journée (dans face aux 567890 avec leurs raquettes plus petites que les miennes!).

Bref, j’ai fait le 3e temps à la course et le 10e de la journée si on inclus les solos et les équipes en après-midi et c’est pratiquement le même classement pour mon temps en raquette. Je suis fier de mon partner qui a fait de son mieux.

Résultats:
http://www.sportstats.ca/displayResults.xhtml?racecode=101727

Proposition: Sérieusement, c’est l’une des plus belles courses à laquelle j’ai pris part et se serait plutôt cool de se monter un club l’an prochain. Sinon, je crois que je vais essayer le courte distance en solo!

Restons minder, la course des pichous arrive!

Suggestion:
La bière BouteFeu  de la microbrasserie du Lac-St-Jean est excellente comme bière d’après-course qu’on prend en décrivant sa journée! Voici quelques photos!

Cet article, publié dans Course à pied, Forestville, Pentathlon des neiges, Road Runners, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s